Le bestiaire des enfants cruels

S’inspirant de plusieurs sources iconographiques, mon travail construit et reformule des fictions portant sur l’altérité. Mes peintures à l’huile, dessins, sérigraphies sur textile et collages questionnent et allégorisent la fragilité humaine et l’animalité des hommes. Conçues comme des réminiscences d’une enfance chimérique dans un monde désenchanté, mes œuvres réinterprètent des thèmes actuels comme la différence, la difficulté de communiquer et le vivre-ensemble.

 

En ayant recours aux procédés de création et d’expression du surréalisme et en empruntant à l’anormalité de certaines créatures oniriques, je crée des êtres hybrides, figures mi-animales mi-humaines. Ces animaux anthropomorphisés renvoient à l’humanité dans un astucieux jeu de rôles où le travestissement révèle la cruauté et la bêtise qui se déguisent ici en innocence ou en intelligence.

 

Mon bestiaire de créatures hybrides est à concevoir comme un cabinet de curiosités où existe l’idée d’une correspondance, plus ou moins objective ou fantasmatique, entre l’humain et l’animal, entre notre bonté et notre hypocrisie, entre notre candeur et la malice qui se cache parfois derrière nos comportements. Mon travail s’articule notamment autour du concept d’inquiétante étrangeté.

 © 2019 Caroline Létourneau

  • Grey Instagram Icon